Emmanuel Coissy
20 minutes Lifestyle

Une cure de bien-être en Valais

Le Chandolin Boutique Hotel est un établissement fait pour se ressourcer. En plus d’un spa et des jacuzzis extérieurs, il dispose de deux restaurants qui ont séduit Emmanuel.


Auteur: Emmanuel Coissy

Nous buvons une flûte de champagne dans les remous du bain de bulles. L’amie avec laquelle je suis venu en Valais et moi goûtons ce délicieux moment. Le soleil réchauffe nos visages et décline lentement derrière les montagnes. Dans le jacuzzi à côté du nôtre, un couple s’embrasse. Le Chandolin Boutique Hotel est le lieu idéal pour une escapade en amoureux. Notamment en raison de ces deux petits bassins à privatiser (30 min.) sans frais supplémentaire quand on réside dans l’établissement. Celui-ci a ouvert il y a trois ans dans ce joli village du val d’Anniviers tout de bois construit.

L'apéro dans le jacuzzi.
L'apéro dans le jacuzzi. Emmanuel Coissy

Le décor, style chalet contemporain, est raffiné. La première impression en entrant est celle d’un parfum d’ambiance, du patchouli blanc, qui nous transporte immédiatement dans le bien-être. Ici, le design ne transige pas avec la qualité des matériaux et des détails. Pour s’en convaincre, il suffit de s’installer au spa dont l’espace est jalonné de troncs de bouleaux. Les chambres du quatre-étoiles misent sur le confort, notamment en ce qui concerne la literie Swiss made et les cosmétiques fournis dans la salle de bains.

Le spa est décoré avec des bouleaux.
Le spa est décoré avec des bouleaux. Emmanuel Coissy

On prend son petit-déjeuner dans la salle du restaurant principal, dont la baie vitrée permet d’admirer la vallée. Le buffet est bien garni: des fruits, des laitages issus de productions locales, de la charcuterie, un crumble aux pommes, des meringues et de la crème de Gruyère, des céréales et j’en passe. Un cuisinier prépare les pancakes et les œufs. Mention spéciale pour les œufs brouillés, baveux à souhait. À midi et le soir, la brigade sort le grand jeu. L’objectif est de décrocher une étoile au Michelin. Elle serait méritée.

Une chambre à coucher.
Une chambre à coucher. Emmanuel Coissy
1/2
La terrasse du restaurant.
La terrasse du restaurant. Emmanuel Coissy
2/2

Le carpaccio de filets de perches du Lötschberg est un enchantement, tout comme le filet de chevreuil suisse sauce grand veneur. La carte mentionne aussi des plats sans lactose et végétariens. Les fleurs et les herbes sont cueillies dans les montagnes alentours. Les viandes, les pains (aussi sans gluten) et les fromages sont du Valais, principalement du val d’Anniviers. Idem pour les vins (fendant, johannisberg, pinot blanc) issus des vignes de Sierre, en contrebas. L’hôtel dispose d’un second restaurant, plus simple, spécialisé dans les mets d’alpage (fondue, raclette) et la cuisine italienne (pizza, pâtes).


Chandolin Boutique Hotel

Les Plampras 10, Chandolin

Perdreau de chasse en croûte d'airelles et ses knepfle.
Perdreau de chasse en croûte d'airelles et ses knepfle. Emmanuel Coissy

Retrouvez davantage d’articles dans nos rubriques Fashion, Beauty, Body & Soul et Voyage sur 20 minutes Lifestyle.