Sponsorisé

Ces pionnières du ciel qui ont révolutionné l’histoire

Deux femmes, une passion: Amelia Earhart et Elinor Smith font partie des pilotes qui ont marqué l’histoire de l’aviation et sont considérées comme des féministes.

Elinor Smith avait seize ans en 1928, lorsqu’elle a décollé et est entrée dans l’histoire de l’aviation. L’adolescente a été la première personne à piloter seule son avion et à voler sous les quatre ponts de Manhattan à New York. Une performance incroyable, car par endroits l’écart entre le pont et l’eau n’était que de 60 mètres! Dans un premier temps, personne n’était au courant qu’elle allait tenter ce record, par conséquent le trafic maritime n’avait pas été interrompu et Elinor a dû faire attention à ne faire chavirer aucun bateau sur l’East River.

Seulement quelques mois plus tard, Amelia Earhart est devenue célèbre après avoir été la première femme au monde à traverser l’océan Atlantique en avion. En tant que navigatrice. Tandis qu’Elinor Smith battait record sur record et travaillait comme pilote d’essai pour des constructeurs aéronautiques renommés avant même son vingtième anniversaire, Amelia Earhart écrivait un best-seller sur sa traversée historique. Mais pourquoi la considère-t-on elle comme une héroïne internationale de l’histoire de l’aviation alors que Smith aurait mérité ce titre tout autant, si ce n’est plus?

C’est en raison d’un autre point commun que partagent les deux femmes: leur esprit pionnier. Alors que Smith, adolescente, battait des records détenus par des pilotes masculins, Amelia, au même âge, découpait des articles de journaux sur des femmes qui exerçaient des professions dominées par les hommes. Elle s’est même entraînée aux côtés d’une femme pilote et a toujours insisté sur le fait que les femmes devraient être jugées selon les mêmes critères que les hommes.

«Les enfants doivent pouvoir rêver et avoir un horizon à explorer.» Elinor Smith, aviatrice
«Les enfants doivent pouvoir rêver et avoir un horizon à explorer.» Elinor Smith, aviatrice Source: Longines

Au même moment, Earhart clamait que les femmes «utilisaient depuis bien trop longtemps la référence à leur sexe comme excuse» et déclarait ouvertement qu’elle ne désirait pas avoir d’enfants, un fait rare pour une femme de l’époque. Amelia préférait se donner entièrement à sa passion: à peine six mois après son mariage, elle s’est lancée dans sa plus grande aventure et est devenue la première femme à traverser seule l’océan Atlantique en avion. Elle a atteint le statut de légende lorsque son appareil a disparu alors qu’elle essayait de devenir la première personne à faire le tour de la Terre en passant par l’équateur.

Au cours de sa vie, Earhart a tiré parti de sa notoriété pour promouvoir l’égalité des chances pour les femmes et pour soutenir les femmes pilotes. Et même après sa mystérieuse disparition, qui génère aujourd’hui encore de nombreuses légendes et théories, elle est toujours considérée comme une pionnière du féminisme et une légende dans l’histoire de l’aviation. Elinor Smith, en revanche, a suivi un autre chemin après son mariage. Elle a eu quatre enfants et a raccroché ses lunettes d’aviatrice qui lui étaient si chères pendant deux décennies. Ce n’est qu’après la mort de son mari que Elinor s’est remise à piloter des avions et à décoller pour la cause des femmes. A 88 ans, elle a été la pilote la plus âgée à tester le simulateur de navette spatiale de la NASA et à réussir à simuler un atterrissage. Elle a prouvé non seulement qu’elle n’avait jamais perdu la combativité de son adolescence, mais surtout qu’une femme peut en faire tout autant qu’un homme. Et cela quel que soit son âge.

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Longines. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

La collection Longines Spirit a été conçue dans la même veine que les instruments de précision qui ont accompagné de fameux pionniers dans leur conquête des airs, des mers ou des terres. Des aviateurs et des explorateurs de légende tels qu’Amelia Earhart, Paul-Emile Victor, Elinor Smith et Howard Hughes ont ainsi accordé leur confiance à la marque au sablier ailé.

Aujourd’hui, Longines présente de nouveaux garde-temps qui témoignent de cet esprit pionnier, et rendent un hommage vibrant à ces hommes et femmes d’exception qui, par un record, un exploit, un élan de courage, ont marqué l’histoire et poussent de nouvelles générations à se surpasser. Les modèles de la collection Longines Spirit sont tous pourvus d’une technologie de pointe offrant des mouvements d’une extrême précision, tous certifiés «chronomètre».